+(221) 33 859 09 40 delegation@dgp.gouv.sn
[social/]

Information, Education, Communication (IEC)

Le Pèlerinage

Le pèlerinage n’est pas un simple voyage, c’est un rendez-vous avec Dieu Qui L’a ordonné et qui y a exhorté les musulmans, comme l’indique le Coran au verset 97 de la sourate Ali-Imran. La sunna l’a consolidé et y a incité les fidèles musulmans.
Dieu, le Tout Puissant, dit :
« Pour les gens qui ont les moyens, c’est un devoir envers Allah d’aller faire le Hajj de la maison sacrée. Et quiconque ne croit pas, Allah se passe largement des mondes »(Sourate : La famille d’IMRAN, verset 97). 
Abou Hurayra (Que Dieu soit satisfait de Lui) dit : 
« On avait demandé au Prophète (PSL) quel était le meilleur des œuvres ? Il répondit la Foi en Dieu et en son Prophète, on lui dit ensuite ? Il répondit, le pèlerinage accepté par Allah »(rapporté par Bukhari et Muslim). 
Le pèlerinage s’accomplit selon la voie tracée par le Prophète (PSL) et par application des principes islamiques. Le Prophète (PSL) dit : « Imitez-moi dans l’accomplissement des rites du pèlerinage (PSL).

Les Ziyaras de Médine

Le voyage de l’encadrement du Sénégal commence par Médine. La ville lumière est une étape de visite pieuse (Ziyara). L’étape de Médine ne fait pas partie du rituel obligatoire du Hajj. Elle peut s’effectuer avant ou après le pèlerinage proprement dit.
Cependant, elle est très importante car le Prophète (PSL) a dit :
Ne te prépare à visiter que trois (3) mosquées : « La mosquée Sacrée (à la Mecque), ma mosquée que voici et la mosquée d’Al Aqsâ (de Jérusalem) ».
La visite des Lieux historiques des premiers temps de l’Islam à Médine est nommé Koulou Ziyar. Elle se fait par la visite du mausolée du prophète (PBSL) et de ses compagnons puis la visite de quelques autres lieux de haute portée symbolique pour le musulman.

AVisite de la mosquée du Prophète (PSL), de sa tombe et celles de ses compagnons Abu Bakr As-Sadîq et Umar Ibn Khattâb 
(Que Dieu soit satisfait d’eux) 

  1. Entrer par la porte appelée Bâbu Salâm;
  2. Prier deux (2) Rakaa en guise de salutation de la mosquée
  3. Procéder à la visite de la tombe du Prophète (PSL), en disant : « As-salâmu Aleyka Ayuhâ An-nabiyu warahmatul-lâh wa barakâtuhu ».
  4. Saluer Abu Bakr As-Sadîq et Umar Ibn Khattâb en disant: « As-salâmu Aleyka yâ Abâbakrin as-çiddîq » ensuite « As-salamu Aleyk yâ ‘Umar al-Fârouq »

BVisites de quelques autres Lieux Saints
Pour toutes ces visites, il s’agit d’une tradition du Prophète (PSL). Ces lieux sont principalement :

  • Baqîya ou cimetière de Médine, où sont enterrés environ dix mille (10 000) compagnons du Prophète (PSL) dont Uthman et quelques membres de sa famille ;
  • Visite aux martyrs d’Ouhoud parmi lesquels l’oncle du Prophète Seydina Hamza ibn ‘Abdoul Mutallib (Que Dieu soit satisfait de lui) ;
  • Visite de la mosquée de Qubâ, la première mosquée construite dans l’histoire de l’Islam ;
  • Visite de la mosquée appelée « Masjid qiblatayni ». C’est dans cette mosquée que le Prophète reçut l’ordre de se tourner vers la Kaaba alors qu’il était orienté vers Jérusalem. C’est ce qui justifie son appellation de mosquée aux deux qiblas.

Au cours de ces visites, il est recommandé de prier pour les morts, s’il s’agit de cimetières ou de faire deux (2) Rakaa, si l’on entre dans une mosquée.
Il existe d’autres sites qui peuvent faire l’objet de visites ; Les sept Mosquées : Al Fath, Al Djoumoua, Abou Bakr, Fatima, Omar, Ali, Bilal.

Le Hajj à la Mecque

Les pèlerins à la Mecque ne respectent pas tous une façon unique de faire le pèlerinage. Il existe 3 formes de pèlerinage. Mais ces 3 formes de pèlerinage se basent sur les mêmes piliers et ont les mêmes obligations.

LES FORMES DE PELERINAGE

On distingue trois (03) manières de faire le Pèlerinage : Tammatou, Ifrâd et Qirâne.

  • Tamattu’ (Tammatou): Le pèlerin formule l’intention de faire la Oumra avant le Pèlerinage. Il est autorisé à se désacraliser (enlever son Armal) après sa Oumra en portant ses habits. Avant le départ pour Minâ, il doit refaire la sacralisation à partir de sa chambre et prier deux (2) Rakaa avec l’intention d’accomplir le Hajj. Il doit sacrifier une bête ou bien jeûner trois (3) jours à la Mecque et sept (7) jours au retour au pays.
  • Ifrâd: Le pèlerin formule l’intention de faire uniquement le Hajj. Il n’est pas tenu de faire un sacrifice appelé « Hadyu » (sacrifice d’un mouton ou équivalent), mais il est obligé de rester dans sa tenue de sacralisation jusqu’à la fin du pèlerinage.
  • Qirâne: Le pèlerin formule l’intention de faire à la fois la Umra et le grand pèlerinage. Il doit alors faire une offrande et rester dans sa tenue jusqu’à la fin du pèlerinage.

LES PILIERS DU PELERINAGE

Les quatre (4) piliers du Hadj sont:

  • La Sacralisation ou Ihram
  • Le parcours de Safa et Marwa
  • Le Stationnement à Arafat
  • Le Tawâf al Ifâda.

LES OBLIGATIONS DU PELERINAGE

Le Hajj comporte des obligations qui sont :

  • Faire la sacralisation avant de dépasser l’endroit indiqué (Al Mîqat);
  • Prononcer la talbiya (Labayka);
  • Ne point porter un vêtement cousu ni quelque chose qui entoure un membre organique (la femme n’est pas concernée);
  • La circumambulation d’arrivée (Tawâf al Qoudoum);
  • Les deux (2) Rakaa de cette circumambulation;
  • Etre présent à Arafat avant le coucher du soleil et ne le quitter qu’après le coucher du soleil;
  • Descendre à Mouzdalifa;
  • Lancer les cailloux;
  • Lancer avant de se raser et avant de faire la circumambulation solennelle;
  • Lancer les cailloux entre Zawal (midi) et le coucher du soleil;
  • Respecter l’ordre des Jamra;
  • Se raser la tête ou en diminuer les cheveux (la femme n’est pas concernée);
  • Passer à Minâ ses nuits.

Cartographie de la Mecque

LE PELERINAGE

Le pèlerinage débute par la sacralisation ou Ihram.

  • IHRAM (Armal)

C’est le premier pilier du Pèlerinage qui montre que le pèlerin est effectivement entré en état de sacralisation. Le pèlerin porte 2 coupons de tissu blanc de préférence pour les hommes.
Quant aux femmes, elles doivent porter des habits cousus et se couvrir tout le corps sauf les mains et le visage. Pour faire l’Ihrâm le pèlerin procède en 2 étapes

A Votre hôtel

  • faire un bain rituel (les ablutions majeures).
  • s’épiler les aisselles et le pubis,
  • se tailler les ongles et la moustache
  • se parfumer le corps. Après cela il lui est interdit d’utiliser du parfum jusqu’à la fin du pèlerinage.
  • Porter sa tenue d’Ihrâm (Armal)

Le pèlerin se rend par la suite à « Bir Ali » où s’effectue la sacralisation proprement dite.

A Bir Ali

Bir Ali ou Zoul Ouzeyfa : Lieu de la Sacralisation

Ici, il doit procéder comme suit :

  • Faire ses ablutions,
  • Prier deux (2) Rakaa dans la mosquée :
    • 1er Rakaa, fatiha plus Qoul Ya Ayyouhal Kâfiroûna
    • 2e Rakaa, Fâtiha Ikhlâs
  • Formuler l’intention de faire une des trois sortes de pèlerinage Ifrâd, Tamattu’ ou Qirâne.

S’il choisit Ifrâd, il dit :« Allahoumma labayka hajjan » .

S’il choisit Tamattu’, il dit : « allahoumma labayka oumratane » .

S’il choisit Qirâne, il dit : « allahoumma labayka oumratane wa hajjan » .

Après cela, il se dirige vers la Mecque en répétant :

LABBAYKA ALLAHOUMMA LABBAYKA LABBAYKA LÂ CHARÎKA LAKA LABBAYKA INNAL HAMDA WANNI’ MATA LAKA WAL MOULK LA CHARÎKA LAKA

  • ARRIVEE A LA MECQUE

Arrivé à la Kaaba le pèlerin entre du pied droit de préférence par la Porte de la Paix (Bâbou Salâm tant que c’est possible), en disant,

« ALLAHUMMA SALI ’ALA MOUHAMADIN WA SALLIM, ALLAHUMMA IFTAH LI ABWÂBA RAHMATIKA »

« L Â ILÂHA ILLAL LÂH, WAHDAHOU LA CHARÎKA LAHOU, LAHOUL MOULKOU WA LAHOUL HAMDOU WA HOUWA ALA KOULLI CHAY INN QADÎR »

Bâbou Salâm : porte d’entrée de la Kaaba empruntée par le Prophète (PBSL) lors de son Hajj

Lorsqu’il aperçoit la Sublime Kaaba, il répète par trois fois :

« LÂ ILAHA ILLAL – LÂH »

« ALLAHOU AKBAR »

La KAABA
  • TAWAF D’ARRIVEE

Le Tawâf d’arrivée ou Tawâf al Qoudoum consiste à faire sept tours de la Kaaba dès votre arrivée à la Kaaba.

Chaque tour commence à l’angle de hajaroul azwad (la Pierre Noire). Il est recommandé d’accomplir les trois premiers tours en hâtant le pas, si cela ne nuit pas au pèlerin, et le reste des tours au pas normal.

Début du Tawâf à l’Angle de la pierre noire vers la porte de la Kaaba

Il est recommandé de commencer chaque tour en disant d’abord :

« Bismillah Allahou Akbar »

Ensuite poursuivre le Tawâf en répétant :

« RABBANÂ ÂTINÂ FID DOUNYÂ HASSANATANE WA FIL ÂKHIRATI HASSANTANE WA QINÂ AZÂBAN-NÂRI WA ADKHILNAL DJANNATA MA AL ABRÂR YA AZIZOU, YA GAFFÂROU, YÂ RABBAL ÂLAMÎNA »

entre l’angle al Yamani et la pierre noire.

A la fin des sept tours, le pèlerin accomplit deux Rakaa derrière la Station d’Abraham si c’est possible ou à n’importe quelle place dans la Sainte Mosquée :

  • 1er Rakaa : Fâtiha + Sourate Al- Kâfirouna
  • 2ème Rakaa : Fâtiha + Sourate Al- Ikhlâç.
Après les 2 rakaa de fin de Tawâf, le pèlerin boit du Zam Zam et récite des prières.

NB : Le pèlerin qui a opté pour la formule Ifrâd, regagne son logement. Il ne fera le parcours de çafâ et Marwa qu’à la fin du Tawâf du Pèlerinage appelé Tawâf al-Ifâda. S’il le désire, le pèlerin peut faire le parcours de Safa et Marwa après le Tawâf d’arrivée (Tawâf al Qoudoum) pour éviter de le faire le jour de la Tabaski afin de se mettre à l’abri des grandes bousculades. Dans ce cas le pèlerin formulera l’intention ainsi qu’il suit :
Allahoumma anwii as-saaya bayna Safa wa Marwa saayal hajj fataqabbal hou minni wa yassir hou li
Cependant, il reste en état de sacralisation, jusqu’à la fin du pèlerinage.

  • PARCOURS ENTRE SAFÂ ET MARWA

Ce parcours est appelé Sa’y. Il consiste à faire sept trajets entre les deux Monts Safa et Marwa. Le parcours commence à Safâ et finit à Marwa (ce qui revient à quatre (4) passages à Safâ et trois (3) à Marwa).

NB: A Safâ, le pèlerin fait cette prière :
« Inna Safâ wal Marwata min cha â-iri Lâh. Faman hajjal bayta awi’tamara falâ junâha ‘alayhi an yatawwafa bihimâ wa man tatawwa’a khayrane fa-innal-Lâha châkiroun ‘alîm ».

NB: En faisant le parcours de Safâ et Marwa, il est recommandé aux hommes de hâter le pas entre les enseignes lumineuses vertes.

Le long du parcours, il peut réciter toute formule de prières et d’invocations qu’il désire. A la fin du parcours, boire du Zam Zam.

NBLe pèlerin ayant opté pour la formule Tamattu’ se désacralise (enlève son armal) et porte ses vêtements habituels. Il entre à nouveau en état de sacralisation (Armal) au moment d’aller à Mouna.

  • ÉTAPE DE MINA

Au huitième jour du mois de « Zul hijja », appelé tabaski, les pèlerins vont à Mina pour un séjour de deux (2) ou trois (3) jours. Ce séjour se fera en deux (2) étapes :

  • du huit (8) au neuf (9) « Zul hijja », cette étape est. appelée Yawm Attarwiya .
  • du dix (10) au douze (12), ou treize (13) du même mois, cette étape est appelée « Ayyam at-tachrîq ».

NB: Durant tout le séjour à Mina, les prières à quatre (4) Rakaa seront raccourcies à 2 Rakaa.

  • ARAFAT

A l’aube du neuvième jour, les pèlerins quittent Minâ pour Arafat, la plus importante étape du pèlerinage, car le Prophète (PSL) a dit : « le pèlerinage, c’est Arafat. Celui qui fait l’escale d’Arafat a, certes, accompli le pèlerinage ».

Les pèlerins y passent une journée de prière et de récital du Saint Coran. Les prières obligatoires de midi (Tisbaar) et de l’après-midi (takkusaan) y sont cumulées et raccourcies.
Ils doivent quitter les lieux au coucher du soleil sans y effectuer la prière de timis (crépuscule) pour rejoindre Muzdalifa.

  • MOUZDALIFA

L’affluence vers Mouzdalifa commence après le coucher du soleil du 9ème jour de Zoul Hijja /TABASKI. Les prières du crépuscule (Timis) et du soir (Guéwé) sont cumulées, cependant, seule la prière du soir (Guéwé) est écourtée à deux (2) Rakaa.

  • Le pèlerin ramasse 49 petits cailloux (jamrat) pour lapider les Stèles (qui symbolisent Satan).
  • Le pèlerin reste à Mouzdalifa jusqu’à minuit, il est toutefois préférable d’y demeurer jusqu’après la prière de l’aube.
  • LA LAPIDATION DE LA GRANDE STELE (JAMRATOUL AQABA)

Après Mouzdalifa, le pèlerin se rend à Mina. Il se dirige vers la Grande Stèle et la lapide par sept cailloux qu’il lance un à un, en levant la main au-dessus de la tête et en prononçant à chaque fois la formule: ALLAHOU AKBAROU.
Lorsqu’il termine la lapidation, le pèlerin se rend à la Kaaba pour accomplir le Tawâf al-Ifâda.

  • LE TAWÂF Al IFÂDA

Ce pilier se déroule le 10eme jour du mois Zul Hijja (jour de la Tabaski).
Le pèlerin se dirige à la Kaaba pour faire le Tawâf al Ifâda, comme nous l’avons décrit précédemment.
Le pèlerin retourne à son logement, se rase, se lave, reprend ses vêtements et regagne Minâ avant le coucher du soleil.
Au 11ème jour de Zul Hijja, le pèlerin procède à la lapidation des trois stèles. Il jette sept (7) cailloux sur chacune d’elles, par ordre, la plus petite puis la médiane et la dernière, la plus grande.
Au 12ème jour, il reprend la même opération.

NB : En principe, après le 12ème jour, celui qui y reste jusqu’au coucher du soleil doit refaire la lapidation dans le même ordre le lendemain.

  • LA DESACRALISATION

Elle consiste à enlever le Armal et à porter les vêtements habituels. Une fois ceci fait, le pèlerin est autorisé, selon le cas, à jouir des interdits imposés par l’état de sacralisation. . Les deux (2) se présentent comme suit :

  • après la lapidation de la stèle d’Aqaba. Le pèlerin est autorisé à faire ce qui lui était interdit pendant la sacralisation, excepté les rapports sexuels, les parfums et la chasse.
  • après la circumambulation solennelle (Tawâf al ifâda). Après celle-ci, tous les interdits de la sacralisation lui sont autorisés.
  • LA OUMRA

A la fin du pèlerinage, le pèlerin qui avait opté pour l’Ifrâd se rend à Tan’im (mosquée de Aïcha). Il reprend l’Ihrâm, c’est-à-dire qu’il se remet en état de sacralisation. Il se rend à la Kaaba pour faire la circumambulation et le parcours Safa et Marwa.

Cette Oumra, sans être obligatoire, est cependant fortement recommandée.

  • LE TAWAF D’ADIEU

Avant de quitter la Mecque le pèlerin effectue un dernier Tawâf dit Tawâf d’adieu, mais il ne fait pas le parcours de Safa et Marwa.
NB : le pèlerin doit impérativement faire le Tawâf d’adieu avant de quitter la Mecque.